FAQ

Voici quelques questions courantes sur l'examen

Frequently Asked Questions

Les questions d’examen peuvent-elles avoir plus d’une bonne réponse, et comment la bonne réponse est-elle déterminée?

L’examen est le résultat d’une série d’activités. Des spécialistes du domaine des soins infirmiers auxiliaires en provenance de toutes les régions du Canada créent et évaluent les questions de l’examen avec l’aide des conseillers en mesure et évaluation de YAS, qui s’assurent que l’EAIAC respecte les directives et les spécifications techniques présentées dans le Plan directeur.

Chaque question préparatoire est étayée par deux documents de référence ayant en général été publiés au cours des cinq dernières années. Le but poursuivi est double : (1) indiquer que la bonne réponse pour chaque question s’appuie sur l’avis d’au moins deux experts du domaine, et (2) donner des suggestions de lecture et d’étude. Nous avons fait notre possible pour choisir des documents de référence à jour, faciles à obtenir et reconnus dans la profession d’infirmière.

Toutes les questions ont-elles la même pondération à l’examen?

Chaque question d’examen a la même valeur, soit un point. Votre note à l’examen est calculée à partir du nombre de questions auxquelles vous avez répondu correctement. Dans le cadre du processus, chaque question vaut un seul point.

Y a-t-il des questions auxquelles on doit absolument répondre correctement pour réussir l’examen?

Non. Il n’y a pas de questions auxquelles vous devez absolument répondre correctement pour obtenir une note de passage à l’EAIAC. Chaque question d’examen a la même valeur, soit un point.

Comment la note de passage est-elle établie?

La note de passage est établie en fonction du contenu et du degré de difficulté des questions de l’examen. La note de passage n’est PAS établie selon un mode d’évaluation normative comme la « courbe des erreurs ». Un groupe d’experts en contenu de partout au Canada établit la note de passage. Ces experts en contenu travaillent de près avec des infirmières auxiliaires débutantes et comprennent des enseignantes, des praticiennes expérimentées et des administratrices. On fixe la note de passage à un niveau qui représente le rendement attendu d’une infirmière auxiliaire débutante compétente.

Le groupe d’experts en contenu passe en revue chaque question de l’examen et formule des évaluations reposant sur une compréhension commune de ce qu’est une infirmière auxiliaire débutante compétente. Outre ces évaluations, on étudie attentivement plusieurs critères pertinents (p. ex. renseignements sur la préparation des nouvelles diplômées, données sur les résultats aux examens antérieurs) pour s’assurer qu’on impose une norme valide et équitable aux personnes qui se présentent à l’examen. À partir de tous ces renseignements, on fixe une note de passage appropriée. De plus, les différentes versions de l’examen sont calibrées pour que toutes les candidates soient tenues d’atteindre la même norme indépendamment de la version de l’examen qu’ils passeront.

La note de passage est la même dans tous les centres d’examen et dans toutes les provinces et tous les territoires pour chaque version de l’EAIAC. La note de passage est également la même pour les versions françaises et anglaises de l’EAIAC.

Comment faire mieux la prochaine fois?

Ce dépliant est destiné aux personnes qui se préparent à reprendre l’Examen d’autorisation d’infirmière auxiliaire au Canada (EAIAC).

Comment faire mieux la prochaine fois?

Est-il possible qu’on ait fait une erreur pendant la notation de mon examen?

Les réponses des candidates ayant obtenu une note dans la zone des cas limites (nombre total de réponses correctes près de la note de passage) sont recomptées pour confirmer le nombre de bonnes réponses. On prend plusieurs autres mesures de contrôle de la qualité pendant tout le processus de notation pour s’assurer que le bon résultat est attribué à chaque candidate. Les personnes qui ne réussissent pas l’examen peuvent demander un recomptage de leur note d’examen. Il y a des frais pour ce service. Veuillez communiquer avec l'organisme de réglementation de votre province ou territoire.

Pourquoi indique-t-on mon résultat à l’examen en tant que RÉUSSITE ou ÉCHEC?

L’examen est conçu de façon à déterminer si une personne a les compétences (connaissances théoriques et pratiques, attitudes et jugement) qu’une infirmière auxiliaire débutante doit posséder pour pouvoir exercer sa profession de façon sécuritaire et efficace. L’EAIAC vise à distinguer les candidates qui satisfont à la norme requise (réussite) et celles qui ne satisfont pas à la norme (échec).

L’examen est corrigé par un ordinateur qui calcule le nombre total de bonnes réponses de la candidate et le compare ensuite au nombre de bonnes réponses requis pour obtenir la note de passage à l’examen. Si votre nombre total de bonnes réponses est égal ou supérieur à la note de passage, l’ordinateur vous attribuera un résultat de réussite. Mais si votre nombre total de bonnes réponses est inférieur à la note de passage, l’ordinateur vous attribuera un résultat d’échec.

Avec qui puis-je communiquer si j’ai des questions au sujet de mon résultat à l’examen?

Pour toute question ou préoccupation au sujet de votre résultat d’examen, veuillez communiquer avec l'organisme de réglementation de votre province ou territoire.

J’ai reçu un résultat « ÉCHEC » à l’examen. Puis-je en appeler de mon résultat d’examen?

Oui, un processus est en place pour en appeler du résultat d’examen. Pour contester un résultat, vous devez communiquer avec l'organisme de réglementation de votre province ou territoire.

Tricherie

Tricher comprend transmettre, copier, publier ou fournir les questions d’examen ou les réponses à quiconque, peu importe le moyen utilisé, y compris en personne, par téléphone, par voie électronique ou numérique. Tricher comprend aussi donner un résumé d’une question d’examen à une autre personne peu importe le moyen utilisé.

Conséquences de tricher

La tricherie et les comportements jugés suspects peuvent entraîner des conséquences graves, notamment:
  1. On vous imposera un échec à l’examen. On comptera la session en cause au nombre limité de tentatives permises pour passer l’examen.
  2. On peut déposer une plainte à votre endroi.
  3. L’organisme de réglementation peut refuser de vous autoriser l’entrée dans la profession d’infirmière auxiliaire.
  4. On pourrait intenter une poursuite au civil contre vous.

Signalement des cas de tricherie

En plus de votre responsabilité d’agir de façon éthique, vous avez l’obligation de signaler les comportements contraires à l’éthique. En fait, certaines normes de pratique et certains codes de déontologie exigent que les professionnels signalent les comportements contraires à l’éthique, y compris la tricherie et les stratagèmes de tricherie. Dans le contexte du processus d’examen, cela comprend notamment:
  1. signaler toute personne qui vous demande de lui divulguer le contenu des questions de l’examen après que vous avez passé l’EAIAC
  2. signaler toute personne qui a passé l’EAIAC et qui offre maintenant de partager avec vous des renseignements confidentiels au sujet des questions de l’examen
Si vous soupçonnez quelqu’un de tricher, appelez-nous à la ligne d’assistance sur la tricherie Tout appel ou courriel sera traité discrètement et en toute confidentialité.

1-888-900-0005
examintegrity@yas.getyardstick.com

Achat d'outils de préparation

Start your prep